26 février 2010

Piano & Bar

Depuis lundi, partitions en main je n'ai pas vu la lumière du jour. Clémence me raconte, entre deux cafés, la douceur de l'air et les nouvelles lumières qui viennent colorer les façades de la Croix Rousse. J'y crois, je vois cette palette et je l'exploite avec mes mains sur ce clavier qui me fait vibrer depuis que le concerto en Sol de Ravel a prit place sur le pupitre. Quelques jours, semaines seulement pour se préparer à affronter l'orchestre, la scène, le chef, le publique. Stressé? Non, heureux.

Je vois bien que mon enthousiasme très personnel n'enchante pas toujours Clm, elle rêve d'air nouveau, de sensations fortes, de rire et de voir autre chose que ses cours, d'entendre autre chose que mes notes.

Hier soir, propositions d'évasion qui sera bénéfique pour nous deux: Partir. On monte dans un train et on part à la montagne, on prend nos planches et on va s'éclater sur les pistes. Le vent dans les cheveux, les cheveux dans le vent, quoi de mieux que le grand air pour se dépayser?

On part ce soir

Lyon2

Posté par RobinSpinoza à 16:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Piano & Bar

    Yen a qui s'en font pas...

    Posté par Marie, 27 février 2010 à 11:42 | | Répondre
Nouveau commentaire